Facebook Sans Violence

×

Error message

  • Deprecated function: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in require_once() (line 341 of /home/www/htdocs/virtual/techwithoutviolence.ca/includes/module.inc).
  • Deprecated function: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in require_once() (line 341 of /home/www/htdocs/virtual/techwithoutviolence.ca/includes/module.inc).

PRINCIPES DE BASE

Ce que les jeunes qui sont sur Facebook devraient savoir


Quelle est l’approche de Facebook face à la cyberviolence?​

Lorsque Facebook voit qu’une utilisatrice ou un utilisateur a enfreint ses Standards de la communauté, le contenu en question est supprimé et l’utilisatrice ou l’utilisateur reçoit un avertissement, est bloqué temporairement — ou dans les cas les plus graves, voit ses comptes supprimés de manière permanente.


 

 

Conditions de service

 

En tant qu’utilisatrice ou utilisateur Facebook, vous. . .

  • Ne devez créer qu’un seul compte par personne.
  • Devez avoir au moins 13 ans.
  • Devez garder vos coordonnées à jour.
  • Ne devez pas avoir été « condamné(e) pour violences sexuelles ».
  • Ne devez pas utiliser votre compte FB « à des fins commerciales ».
  • Ne devez pas solliciter d’information de connexion d’autres personnes ou accéder à un compte appartenant à un tiers.
  • Ne devez pas partager de pourriels*
  • Ne devez pas intimider ou harceler d’autres personnes.
  • Ne devez pas publier de contenu incitant à la haine ou à la violence, ou de contenu « pornographique ».
  • Ne devez pas utiliser Facebook à des fins illégales ou allant à l’encontre des politiques sur l’utilisation de Facebook.
  • Ne devez pas recueillir d’information sur d’autres internautes ou de contenus publiés par celles-ci ou ceux-ci, ou encore accéder à Facebook à l’aide de méthodes automatisées, telles que robots ou araignées[3].*
  • Ne devez pas télécharger de virus ou d’autres codes malveillants sur Facebook.

 

*Le pourriel (ou courriel indésirable) comprend tout message non sollicité — habituellement non pertinent ou inapproprié — envoyé sur Internet à un grand nombre de destinataires.

*Le bot informatique est un bot Internet, aussi connu sous les noms robot d’indexation, collecteur ou araignée. Il s’agit d’une application de logiciel qui effectue des tâches automatisées (scripts) sur Internet.[1] En général, les bots font des tâches simples et répétitives, à une vitesse considérablement plus élevée que celle que pourrait atteindre un être humain.


 

Facebook. . . 

  • N’est pas propriétaire de votre contenu. Cependant, en devenant utilisatrice ou utilisateur de Facebook, vous donnez à cette plateforme la permission d’utiliser votre propriété intellectuelle [1]  — vos photos et vidéos, par exemple — gratuitement. 

Learn more about intellectual property rights.

  • A le droit de supprimer le contenu qu’il désapprouve.
  • Ne vérifie pas toutes les publications pour voir si celles-ci enfreignent leurs normes.
  • N’est pas responsable des frais associés à votre forfait de données ou qui se retrouvent sur votre facture téléphonique.
  • A le droit de modifier son entente avec les utilisatrices ou utilisateurs sans vous prévenir.
  •  A accès à votre caméra, microphone et localisation, à moins que vous ne modifiez vos paramètres pour l'en empêcher.[2]

*Note : Cela veut dire que Facebook n’a pas l’obligation de vous payer des droits d’auteur pour utiliser le contenu que vous téléchargez sur la plateforme. Même si vous supprimez du contenu, Facebook pourrait avoir des copies de sauvegarde ou accès au contenu qui a été partagé de nouveau par d’autres utilisatrices et utilisateurs et qui n’a pas encore été supprimé.


 
Et si vous voulez empêcher Facebook d’avoir accès à votre microphone, voici ce que vous devez faire :
Sur l’iPhone (iOS 9)
  1. Allez dans l’appli de réglages
  2. Faites défiler le contenu vers le bas, jusqu’à Facebook et touchez Facebook
  3. Touchez « Réglages »
  4. Faire glisser le sélecteur du microphone  (celui-ci devrait devenir gris plutôt que vert)
 
Sur l’iPhone (iOS 10)
  1. Allez dans l’appli de réglages
  2. Ouvrir vos "paramètre de confidentialité" (privacy settings)
  3. Touchez sur Facebook et faire glisser le sélecteur du microphone  (celui-ci devrait devenir gris plutôt que vert)
Sur Android (Marshmallow)
  1. Allez dans les paramètres
  2. Rendez-vous à « Personnel »
  3. Touchez « Sécurité »
  4. Touchez « Autorisations des Applis »
  5. Touchez « Microphone »
  6. Trouvez Facebook, et fermez la barre de défilement (ARRÊT)

 

Renseignez-vous sur les Standards de la communauté de Facebook

APPRENEZ-EN PLUS: 

Lisez le guide de sécurité sur Facebook de Heart Mob! (en anglais seulement)

 

APPRENEZ-EN PLUS: 

Lisez le guide sur la vie privée et la sécurité sur Facebook pour les survivantes et survivants publié par le National Network to End Domestic Violence (en anglais seulement)

 

 


Voici ce que nous trouvons que Facebook fait de positif pour lutter contre la cyberviolence!​

Ces recommandations ont été formulées en collaboration avec le Purple Sisters Youth Advisory Committee d’Ottawa.

  • Facebook a fait de gros efforts pour développer des guides accessibles pour que les utilisatrices et utilisateurs comprennent mieux ses conditions d’utilisation et sa politique sur l’utilisation des données.
  • La définition de propos haineux est intersectionnelle puisqu’elle couvre le contenu discriminatoire fondé sur la race, l’origine ethnique, l’origine nationale, la religion, l’orientation sexuelle, le sexe, l’identité sexuelle, le handicap ou l’état de santé.
  • Facebook exige que les utilisatrices et utilisateurs expriment clairement le fondement de leurs propos (le contexte) et leurs intentions pour mieux comprendre pourquoi ils ont choisi de partager un certain contenu. Facebook permet les commentaires humoristiques, satiriques ou sociaux, et fait la distinction entre ceux-ci et le contenu abusif.
  • Facebook peut aussi demander aux propriétaires de pages d’associer leur nom et leur profil à tout contenu qui manque de sensibilité, même si ce contenu n’enfreint pas les Standards de la communauté.
  • Facebook permet maintenant aux utilisatrices et utilisateurs de définir leur identité sexuelle de manière personnalisée, en fournissant aux utilisatrices et utilisateurs un nombre ILLIMITÉ d’options pour se définir – en allant au-delà du système binaire « F » ou « M ». Il s’agit d’une mesure innovatrice pour améliorer l’inclusion des personnes LGBTQ+ sur la plateforme.
  • Facebook a des options de filtrage améliorées. Cela aider à filtrer le contenu d’amies et amis, d’étrangères et d’étrangers et de personnes de confiance.
  • Facebook utilise l’exploration sécuritaire (HTTPS) par défaut pour toutes les utilisatrices et tous les utilisateurs.
  • Facebook a plusieurs excellents outils et ressources tels que son Centre de sécurité pour la famille, ses Pages d'aide, et son Centre de prévention contre l'intimidation.

 


 

Recommandations clés pour que Facebook lutte contre la cyberviolence​

Ces recommandations ont été formulées en collaboration avec le Purple Sisters Youth Advisory Committee d’Ottawa.

Facebook devrait. . .

  • Augmenter la diversité de son leadership — y compris en créant plus de possibilités pour les femmes et les personnes LGBTQ+.
  • Responsabiliser les agresseurs en ligne face à leurs actions.
  • Élargir la définition de « discours incitant à la haine » de sorte qu’elle comprenne la violence fondée sur le genre en ligne et la violence dans les fréquentations en ligne.
  • Permettre aux utilisatrices et utilisateurs de signaler la violence et le harcèlement au nom de tiers, et les encourager à le faire. Les interventions de témoins sont cruciales pour prévenir et faire cesser la cyberviolence.
  • Prendre des mesures proactives pour surveiller et filtrer le contenu violent ou harcelant, et permettre aux utilisatrices et utilisateurs de créer leurs propres filtres personnalisés pour filtrer le contenu qu’ils ne souhaitent pas voir.
  • Permettre aux utilisatrices et utilisateurs de bloquer les utilisatrices et utilisateurs peu importe si l’utilisatrice ou l’utilisateur en question les a déjà bloqués.
  • Permettre aux utilisatrices et utilisateurs de filtrer les personnes qui sont sur leur « liste des personnes bloquées » pour que celles-ci ne figurent pas dans leur fil de nouvelles ou leurs photos identifiées.
  • Permettre aux utilisatrices et utilisateurs de recevoir un avis lorsqu’ils assistent aux mêmes événements que les utilisatrices et utilisateurs qui sont sur leur liste de personnes bloquées.
  • Permettre aux utilisatrices et utilisateurs de bloquer d’autres utilisatrices et utilisateurs de la partie « personnes que vous pourriez connaître » de leur fil de nouvelles Facebook.
  • S’assurer que les équipes qui répondent aux rapports d’incident de cyberviolence aient de la formation sur les questions de violence fondée sur le genre, et de la formation préparée par des personnes expertes en la matière — y compris les personnes qui offrent des services directs et les survivantes et survivants de cyberviolence.
  • Examiner en priorité les rapports d’incident lié au harcèlement et à la violence.
  • Rendre les conditions de service — et en particulier les politiques sur l’utilisation des données — plus faciles à trouver et à lire.
  • Faire en sorte qu’il soit plus facile de supprimer un compte Facebook de manière définitive.
  • Modifier les exigences relatives à la preuve pour refléter la réalité de la cyberviolence — et notamment permettre que les captures d’écran soient utilisées comme preuve.
  • S’assurer que les services de localisation soient « fermés » par défaut et signaler clairement aux utilisatrices et utilisateurs le fait que ces services soient « ouverts » lorsque c’est le cas.
  • Permettre aux utilisatrices et utilisateurs de demeurer anonymes sur la liste d’invités d’un événement.
  • Limiter ou fermer complètement les applications tierces.
  • Rendre les services de sécurité et de soutien accessibles aux utilisatrices et utilisateurs — y compris en fournissant de l’information facile à trouver et à lire sur les services de soutien locaux.
  • Bâtir des partenariats à long terme avec des personnes expertes en matière d’élimination de la violence et des intervenantes et intervenants offrant des services directs.

Lisez nos recommandations générales aux plateformes de médias sociaux.

Add new comment